•  

     

     

    Ayant attiré plus de 55 millions de vue en 24 heures, le clip vidéo de “Thank u,next” fait un véritable carton sur youtube, la plateforme où l’auteur, compositrice et interprète américaine Ariana Grande avait débuté sa carrière artistique.

     

    Ce qui a particulièrement attiré le regard des spectateurs, en plus des auditeurs, c’est le concept même de ce clip, c’est-à-dire la reprise des films ayant le plus marqué les années 90 ;  legally blond, Bring it on et surtout Mean girls ou Lolita malgré moi, un film où on découvre l’univers exotique, mystérieux voire dangereux des lolita branchées d’un lycée de l’Illinois. Ainsi, Ariana a non seulement remercié chacun de ses ex-petits amis pour chaque leçon apprise à leurs côtés (et cela à travers les paroles), mais elle a également rendu un grand service à tous ceux et celles qui souhaitaient voir une suite au premier film Mean Girls qui fut un grand succès. Ariana incarne parfaitement le personnage de Régina George, la “reine des abeilles”, et est accompagnée par de nombreux acteurs ayant joué un rôle clé dans ce film, ainsi que de Troye Sivan, également ancien youtubeur et chanteur australien, dans les couloirs de ce fameux lycée.

     

     

    Mais ce n’est pas tout. Sachez que l’une des choses qui ont fait accroître le nombre de vues est la générosité et la sympathie d’Ariana face à ses fans. En effet, cette dernière a proposé à l’une de ses plus grandes fans, Gabi Demartino,  qui est aujourd’hui devenue youtubeuse suivie par deux millions d’abonnés, de jouer un rôle dans ce clip. Sachant que cette youtubeuse avait littéralement été incendiée auparavant par les “Arianators” pour avoir essayé coûte que coûte d’imiter la grande star sur sa chaîne youtube. Reconnaissante et impressionnée par ce geste, Gabi Demartino publia une vidéo où elle remercia son idole et attira trois millions de vues supplémentaires. Aujourd’hui, le clip d’Ariana a largement dépassé les 110 millions de vues, et ce nombre ne fait qu’augmenter. C’est une première pour la jeune chanteuse, son clip rivalise avec “Hello” d’Adèle.

     

    lien de la vidéo de Gabi Demartino :



    S.H.


    votre commentaire


  • 12 septembre 2018, le monde de la musique est bouleversé suite au décès de l'emblématique Rachid Taha… Ce grand musicien qui a marqué tous les styles musicaux, du raï et chaâbi, jusqu’au punk et au rock.

     

    Le nom de Rachid Taha retentit une première fois après l’apparition du groupe ‘Carte de Séjour’, qui par le titre, annonce d'emblée la couleur de ses musiques : le groupe revendique la considération des immigrés en France. Son engagement est tel qu’il permet d’élever le souci des immigrés par rapport à l’inégalité et au racisme auxquels ils font face. Lors de sa première révélation au grand public, il reprend Douce France de Charles Trenet au rythme oriental mais punk, qui selon le percussionniste Brahim M’saleh “était vraiment le détournement d'une chanson du répertoire français réarrangée à la sauce orientale”. Les historiens pensent que cette reprise par des “lascars de banlieue”, légalise et légitime une présence dans l'espace public. C’est alors le but du défunt Rachid Taha.

     

    Il chante la paix, il chante l’amour, ils chantaient pour le monde. Les célèbre Chansons“ Ya rayah” et “ Abd El Kader “ font encore vibrer les mur des discothèques du maghreb, mais aussi celles de France depuis le concert évènement “1,2.3 Soleil” avec Cheb Khaled et Faudel.

    C’est un véritable caméléon. Il reprend des tubes internationaux tels que Now or Never de Elvis Presley ou encore Rock The Casbah du groupe The Clash et témoigne d’une virtuosité indéniable (cette dernière reprise fut d’ailleurs saluée par le chanteur du groupe qui déclare avoir préféré la version de Rachid Taha).

    C’est alors à son tour d’inspirer les autres. Les jeunes artistes maghrébins reprennent le rythme de ces musiques,comme dans le titre “Juste une minute” du rappeur Hamza.

    Il a inspiré, et en inspirera encore…

     

    C’est à l’âge de 59 ans que le chanteur succombe à une crise cardiaque. En effet, il souffrait depuis 1987 d’une maladie génétique appelée la maladie “d’Arnold Chiari” générée par une malformation du cervelet. Cette maladie mettra alors fin à ses jours.

     

    Hommage à Rachid Taha, celui qui a animé notre enfance, celui qui nous redirige vers nos origines…



    D.B.





     

     


    1 commentaire
  •  

       La quatrième édition de l’Oasis Festival de Marrakech se déroulera du 14 au 16 septembre 2018. Après deux années de suite à l'hôtel The Source, l'événement se délocalise au Fellah Hotel, lieu de sa première édition en 2015. Le festival à succès offre comme nouveauté cette année l’ouverture d’une troisième scène qui accueillera une vague supplémentaire d’artistes internationaux, notamment La Fleur, Derrick Carter et la fameuse coréenne Peggy Gou.

     

     

       La présence de la légende du genre  techno Carl Cox en tête d’affiche est à noter. L’habitué des plus grandes scènes mondiales qui a comptabilisé tout au long de sa carrière un nombre très impressionnant de “dj set” sera pour la toute première fois sur scène dans la ville ocre. Le dj britannique très sélectif dans ses choix de scène, l’exprimant d'ailleurs en mars lors d’un interview dans les coulisses de l’Ultra Music Festival,“Cela fait plusieurs années que les producteurs de l’Oasis essaient de m’avoir”, se réjouit de découvrir la culture marocaine, “Je suis très enthousiaste à l’idée de venir à Marrakech, J’adore essayer de nouvelles choses, même au niveau de la nourriture”. Nous l’attendons donc avec impatience pour nous faire danser sur des merveilles.

     

    A.B.

     

     

     




    2 commentaires
  • Le 5 avril 1994, Kurt Cobain se donnait la mort. Pour la dernière édition du LVH News de cette année (et donc la dernière à laquelle je participe), j’ai décidé de rendre un hommage à l’interprète qui a bercé mes années de lycée. Voici une très brève biographie d’un artiste qui nous a quittés bien trop tôt.

     

    Né le 20 avril 1967, Kurt aurait eu 51 ans aujourd’hui, il doit sa notoriété fulgurante au célébrissime groupe dont il a fait partie durant les 7 années qui ont précédées son décès, « Nirvana ». Une enfance troublée par le divorce de ses parents fait très rapidement de Kurt le personnage que l’on connaît aujourd’hui.   Solitaire, incompris, instable et rongé par un profond mal-être, il ne se sent pas à sa place dans la petite localité d’Aberdeen. Après avoir été viré de chez lui, il quitte le lycée pour se consacrer à sa musique et en 1989, Nirvana commence à se faire connaître avec la sortie de leur premier album, intitulé « Bleach ».                                                                                       

    Très rapidement, Kurt est propulsé au rang de superstar internationale, et sa notoriété ne fait que s’affirmer avec « Nevermind » paru en 1991 et dont les titres « Smells Like Teen Spirit » et « Come As You Are » deviennent rapidement les hymnes de la nouvelle génération punk-rock.

    Kurt Cobain, le génie au destin funèbreKurt Cobain, le génie au destin funèbre

    Néanmoins, Kurt vit très mal cette célébrité soudaine et incontrôlée. Alors que sa consommation de drogues (et surtout d’héroïne) augmente, son état de santé s’aggrave et ses maux d’estomac sont de plus en plus intenses. En août 1992, il épouse sa nouvelle compagne Courtney Love avec laquelle il aura une petite fille nommée Frances Bean la même année. Après de nombreuses cures de désintoxication, la pression est trop forte et les pensées suicidaires de Kurt l’emporte. À tout juste 27 ans, il est retrouvé dans son jardin, une balle dans la tête et un fusil dans les mains, après s’être enfui de la clinique Exodus de Los Angeles dans laquelle il était admis en cure de désintoxication.

    Plus qu’un génie de la musique, Kurt est une personne fascinante aux nombreux secrets, et il est surtout devenu le porte-parole du mouvement grunge et, par extension, de millions d’adolescents à travers le monde (dont je fais partie). Malgré le fait qu’il nous ait quittés il y’a bien des années déjà, il demeure éternel à travers ses chansons et les valeurs qu’ils véhiculaient et pour lesquelles il se battait sans crainte. Si vous souhaitez en apprendre plus sur ce personnage incontournable de la « pop culture », je vous conseille vivement le film biographique « Kurt Cobain : Montage Of Heck » (2015) qui retrace le parcours atypique de cette légende.


     Par: RO


    votre commentaire
  • L’été arrive et annonce le retour de tous nos artistes préférés ! En effet, le mois d’avril nous a réservé d’agréables découvertes sur le plan musical. Qu’il s’agisse de nouveaux artistes réalisant leur tout premier album, comme Cardi B, ou d’interprètes faisant leur grand comeback. Il est certain que ce mois-ci, nous ne sommes pas au bout de nos surprises.

    Le 30 mars dernier, nous accueillons le nouvel EP de The Weeknd, intitulé My Dear Melancholy et comportant six titres à travers lesquels il nous conte une de ses énièmes déceptions amoureuses, et ce n’est pas pour nous déplaire. Des paroles poignantes, des mélodies à cheval entre Soul et R&B, le tout porté par une voix de miel, toutes les conditions semblent être rassemblées pour faire de cet album l’un de nos préférés.    

    Le 6 avril, c’est Cardi B qui surprend les internautes avec la sortie de son premier album, Invasion of Privacy, certifié disque d’or le jour de sa sortie ! Après le succès international de son single Bodak Yellow, la jeune rappeuse New-Yorkaise n’avait d’autre choix que de surpasser avec son nouvel album, et c’est à présent chose faite. De chansons rythmées, mêlant la Pop au Rap, aux ballades touchantes, Cardi B nous entraîne dans son monde et une chose et sûre, on se laisse guider !  En moins d’un an, cette allégorie vivante du rêve américain a définitivement marqué la culture pop et nous espérons que cet album ne sera que le premier d’une longue série.

     Enfin, et c’est certainement la nouvelle que tous les fans incontestés de rock alternatif attendaient : après 5ans d’absence qui ont suivi la parution de leur dernier album et succès interplanétaire AM, les Arctic Monkeys font leur grand retour sur les devants de la scène ! Mélomanes et amateurs de bonne musique, nous vous donnons rendez-vous le 11 mai pour la sortie de Tranquility Base Hotel & Casino, le nouvel album du groupe comportant 11 titres produits par Alex Turner et James Ford. Par ailleurs, une tournée suivra la sortie de l’album, le groupe se rendra dans de nombreux festivals avant d’entamer une série de concerts plus classique en Europe, puis au Etats-Unis et au Canada. En attendant la sortie de l’album, nous croisons les doigts et espérons qu’il sera à la hauteur de nos attentes !


    Par: RO


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique