• Pour notre édition de Noël, les jeux sont au rendez-vous, et pas n’importe lesquels. Ainsi, les développeurs donnent le meilleur d’eux même pour nous fournir une expérience de jeu inoubliable pour un Noël inoubliable. Dans cette édition, nous retrouverons donc de tout, en allant des jeux Mario indémodables, aux nouveautés presque futuriste en passant par des promesses de sorties prometteuses.

     

    Indémodable et indétrônable, Nintendo continue d’élargir sa clientèle. Ainsi chez les petits comme chez les grands, Mario est toujours très apprécié. C’est désormais sur Switch (dernière console produite par Nintendo), que les plus grands jeux émergent, et le dernier opus de Super Smash Bros qui est paru le 7 décembre dernier ne fit pas exception.

     

    https://cdn03.nintendo-europe.com/media/images/10_share_images/games_15/nintendo_switch_4/H2x1_NSwitch_SuperSmashBrosUltimate_02.jpg

     

    Super Smash Bros Ultimate, conserve le même esprit que son ancêtre « Super Smash Bros » paru en 2001 qui débuta une longue série, mais ajoute un accès à une palette plus large de personnages, au nombre de 74 personnages jouables. Bien sur, plus perfectionné graphiquement, il impact aussi le mode de jeux en le rendant plus complet, plus fluide et plus agréable à jouer.

     

    https://image.redbull.com/rbcom/052/2018-06-13/775b74c0-d984-4eda-b6f4-543cfea9c97b/0012/0/120/0/1080/1920/1050/1/smash-bros-ultimate-personnage.jpg

     

    Enfin, il intégre un rapport a d’innombrables références au monde du jeu vidéo, graphiquement comme musicalement. Et rend hommage au jeu Pokémon en proposant plus d’une cinquantaine de Pokémon jouables, mais donne aussi la possibilité d’invoquer des personnages plus ou moins connu comme Waluigi (sorti du jeu Mario) ou Skull Kid (sorti du jeu Zelda). Ces personnages sont tous accompagnés de leur univers visuel comme musical avec plus de 900 morceaux pour un total de 28 heure.

     

    Mais période de Noël ne dit pas toujours succès universel et intergénérationnel, cette fête peut aussi rimer avec déception. En effet, Fallout 76, le jeux tant attendu par les fans de RPG et de jeux de survie en a déçu plus d’un.

    https://img.phonandroid.com/2018/11/fallout-76.jpg

     

    Ainsi, si votre coeur avait été conquis par les graphismes et la fluidité des jeux Fallout précédant celui-ci, méfiez vous car la plupart des joueurs ont été déçu par ce dernier opus, qui était pourtant prometteur. Le jeux serait truffé de bug, victime de plantage et donnerait l’impression aux gamers (joueurs affirmés) d’être sur une version béta (version non finalisé, pour donner un avant goût du jeux) et d’avoir payer pour un jeux non finalisé.

    https://www.washingtonpost.com/resizer/F3H-XKoeyQuDbO4LKkBqbqiNFqw=/480x0/arc-anglerfish-washpost-prod-washpost.s3.amazonaws.com/public/6OEGSBG44FA4LPYPNNDVZEKKWY.png

     

    Instantanément critiqué dès sa sorti le 14 novembre 2018, la société Bethesda Softworks (développeurs du jeux), a réagi et a annoncer de nombreuses mises a jour. La plus grande difficulté résidant dans la nouveauté principale du jeux, le jeux qui été auparavant un jeux solo comme multijoueur (possibilité de jouer seul ou a plusieurs en réseau) tourne au multijoueur uniquement et entraîne des difficultés supplémentaires.

     

    https://nivelazos.com/wp-content/uploads/2018/06/Fallout-76.jpg

     

    Ce dernier reste tout de même un grand classique, qui ne cesse de se perfectionner tant au niveau graphique qu’au niveau de l’histoire, et va certainement se sortir de cette mauvaise passe et reconquérir le coeur de ses fans. Néanmoins, pour l’instant il perd une partie de sa clientèle qui va, déçu, se tourner vers d’autres cadeaux pour Noël 2018.

     

    Assez parler de 2018, tellement de jeux sont annoncés pour 2019 qu’on ne pourrait les compter, néanmoins lesquels nous séduiront et lesquels nous décevrons. Ce qui est sûr c’est que 2019 sera rempli de surprise. Et comme pour apporter une touche de bonheur, d’amour et de gaieté sur une nouvelle année qui commence, Capcom nous annonce la sortie de “Resident Evil II Remake” fin janvier 2019.

     

    https://ksassets.timeincuk.net/wp/uploads/sites/54/2018/08/Res-Evil-2-key-art-Gamescom-01-920x475.jpg

     

    Ainsi, l’indémodable jeux de zombie a la 3éme personne continu de combler les joueurs, et depuis la sortie de son premier opus en 1996, Capcom conserve la même recette qui semble toujours marcher. Néanmoins les développeurs semblent mettre en stand-by l’élaboration de nouvelles histoire pour revenir sur d’anciens jeux, d’où le nom de “Resident Evil II, Remake”. Ainsi, dans ce dernier opus ne crée pas une nouvelle histoire mais reprend celle du jeux du même nom paru en 1998.

     

    https://i.ytimg.com/vi/CKXomXCm3ko/maxresdefault.jpg

     

    On suis ainsi Claire Redfield avec laquelle on replonge dans l’aventure du premier acte du jeu.

    Assez vite, le jeux nous offre une nouvelle expérience, totalement différente de cette rencontre 20 ans auparavant, mais avec toujours le même esprit qui fait le succès de cette saga.

     

    http://media.comicbook.com/2018/07/resident-evil-2-claire-1124117.jpeg

     

    C’est donc principalement à travers le gameplay (façon dont le personnage bouge, positionnement de la caméra, expérience de jeux) avec des graphismes plus agréables, des mouvements plus fluides et des déplacements de caméras plus naturels. La saga Resident Evil ne cesse de nous surprendre en conservant son esprit bien propre auquel de nombreux joueurs ont succombés.

     

    E.O.


    votre commentaire
  •  

     

     

    Il y a quelques semaines sur Xbox One et PS4 et il a beaucoup fait parler de lui.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

    L’an dernier, après un break nécessaire dans son processus de développement, la saga Assassin’s Creed a fait découvrir aux joueurs l’origine des assassins avec « Assassin’s Creed Origins », qui a tout comme Odyssey, a beaucoup fait parler de lui autant pour ses graphismes d’une impressionnante qualité dans un décor d’Egypte antique que son histoire. C’est donc en début octobre 2018 qu’ubisoft nous invite à une Odyssée en Grèce, pour nous plonger en plein cœur d’une grande Guerre. Un nouvel épisode, encore une fois très réussi, d’une richesse hallucinante et avec un côté RPG toujours plus prononcé qui nous cache encore quelques nouveautés bienvenues. Inutile de spécifier la qualité graphique impressionnante de ce dernier jeu.

     

     

     

    Ce nouvel opus commence fort en nouveauté avec  la possibilité pour le joueur d’opter pour Alexios, ou un personnage féminin baptisé Kassandra. Ce n’est pas la première fois qu’une licence permet d’incarner une femme, mais la nouveauté réside dans la multiplicité d’histoire différentes, en choisissant le héro vous choisissez donc une histoire qui lui est spécifique.

     

    E.O.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique