• Les Misérables

    Publié en 1862, “les Misérables” est le plus connu des romans de Victor Hugo. Basée sur l’histoire de Jean Valjean, Fantine et de Cosette, l’oeuvre dénonce les inégalités de classes sociales et la vision du monde qu’a la société.

    Déjà dans la préface, sa pensée sociale est révélée:

    « Tant qu'il existera, par le fait des lois et des mœurs, une damnation sociale créant artificiellement, en pleine civilisation, des enfers, et compliquant d'une fatalité humaine la fatalité, qui est divine ; tant que les trois problèmes du siècle : la dégradation de l'homme par le prolétariat, la déchéance de la femme par la faim, l'atrophie de l'enfant par la nuit, ne seront pas résolus ; tant que, dans certaines régions, l'asphyxie sociale sera possible ; en d'autres termes, et à un point de vue plus étendu encore, tant qu'il y aura ignorance et misère, des livres de la nature de celui-ci ne seront pas inutiles. »

    Jean Valjean, un ancien forçat, est libéré. Il doit apprendre, après dix-neuf longues années, à se réintégrer dans un monde qui considère les forçats comme mauvais, peu importe leur passé ou leur histoire.

    Surnommé V’là Jean, il va tenter de faire disparaître ces injustices et prouver à tous qu’il peut être bon, qu’il peut être un homme digne de vivre. Il rencontrera Fantine, une jeune femme au triste destin: abandonnée par son amant pendant sa grossesse, la pauvre jeune femme doit alors, au gré de ses propres moyens, se débrouiller pour se nourrir elle et sa fille.

    Ces trois personnages se battront jusqu’au bout pour retrouver leurs droits dans une société cruelle.


    Par: A.C

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :