• La présomption d'innocence : rappel d'une notion, de nos jours, négligée

     

     

    Ces derniers mois, plusieurs scandales ont secoué différentes sphères constituées de personnes célèbres et influentes, la cause : la libération de la parole de la femme. Une parole qui, avec sa libération, a exposé les atrocités que vivaient et vivent les femmes au quotidien sur leur lieu de travail, surtout dans les milieux cinématographiques (Harvey Weinstein) et politiques (Gérald Darmanin). Certains ont avoué, d’autres ont nié, mais qu’importe, ces accusations, souvent proférées sur les réseaux sociaux (#balancetonporc) suffisaient à porter une atteinte grave, voire détruire la carrière de plusieurs des accusés, mais nous oublions là un pilier institutionnel, un principe, un droit de l’homme : la présomption d’innocence, qu’avons- nous fait de la présomption d’innocence ?

    Les évolutions technologiques donnent un accès illimité à l’information, mais cet accès illimité implique la disparition des filtres empêchant ce que l’on appelle aujourd’hui les “fake news” d’être publiées. On ne distingue presque plus publication officielle, réelle, de fausse suspicion d’un internaute, la perte de cette distinction a fortement contribué à l’explosion des différents hashtags liés au harcèlement sexuel. L’idée de cette tribune n’est pas de remettre en cause la libération de la parole de la femme, mais de mettre en garde les lecteurs, tous les acteurs, producteurs, réalisateurs accusés ne sont pas forcément coupables. De plus, la nuance entre humour et harcèlement n’étant pas toujours claire, la ligne à ne pas dépasser variant d’une personne à l’autre, contribuent au flou qui entoure ces affaires en général.

    Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.” Article 11 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme


    Par: I.Q

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :