• Des chroniqueurs parmi nous

    Nos camarades de 1ère L ont participé aux chroniques lycéennes et leurs chroniques ont été sélectionnées ! Découvrez leur travail:

    La Demoiselle Inconnue ne le sera peut-être plus...

    "Lauréate de Paris Jeunes Talents “en 2013, Camille Hardouin sort son premier EP “Dormir Seule” la même année.

    Original ; c’est bien le terme qui la caractérise cette chanson et cette artiste. Hypnotisante, Camille Hardouin raconte plus qu’elle ne chante. “Il m’plaît pas”, un aveu amoureux, maladroit. Sous un lexique désinvolte, pas si poétique que ça, elle arrive à créer un poème déstructuré avec des rimes qui entraînent l’oreille de ceux qui l’écoutent. Cette chanson  a un flow agréablement saccadé, qui crée une sonorité différente à chaque couplet ce qui accroche l'auditeur jusqu'à la fin de la chanson. Les paroles suscitent le rire par le paradoxe de l'histoire que Camille nous dévoile.

    L’originalité fait qu'on ne se lasse pas de ce son, qu’on pourrait le réécouter à n'importe quel moment de la journée ; pour rigoler un peu ou pour se détendre. L’accompagnement de la guitare suit les émotions de la chanteuse ; les palpitations de ses sentiments amoureux accélèrent avec le rythme de la guitare et ralentissent ensemble. Seul le refrain nous permettrait de reconnaître que c'est une musique. Ce son étrangement bien rythmé marque les esprits par son aspect novateur. Ce poème en musique pourrait sans doute être le tremplin pour une artiste aussi décalée qu’agréable."

    R.A

    LIEN


     

    Lov' Volo

    "Attention, mettez vous à l’aise, c’est de la chanson française ! On peut dire que l’on a été prévenu ! Voilà ce que l’on pourrait annoncer pour présenter la nouvelle chanson du 5ème album de VOLO. Ce groupe nous étonne car n’est pas le plus connu du monde en effet. Alors, VOLO, c’est quoi ? C’est avant tout une guitare accompagnée par deux voix : celle de deux frères, Frédéric et Olivier Volovitch. Cette chanson intitulée “Chanson française” nous interpelle et nous interroge par son originalité dont les deux frères ukrainiens ne manquent pas. En entendant la mélodie, on comprend le message que veut faire passer VOLO : celui de se moquer gentiment mais avec une pointe d’humour et d’autodérision de la musique marketing américaine. Sa légèreté nous embarque avec son refrain doux et entraînant : “Attention les Lady Gaga, les Rihanna, les Christina Aguilera” auquel on s’accroche et s’attache. En somme, cette chanson met en exergue le grand écart qu’il existe entre les grandes maisons de disques et les petits labels qui ont moins l'occasion d’être mis en lumière. Cette “Chanson française” ne peut qu’être appréciée et nous encourageons donc VOLO à continuer à chanter pour nous enchanter."

    A.G

    LIEN


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :